Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Plaintes de Ian RANKIN

Genre : Policier

Série Malcolm Fox :

1. Plaintes

2. Les Guetteurs

3. Debout dans la tombe d'un autre

 

Quatrième de couverture :

Le Service des Affaires et Plaintes internes : des flics qui espionnent d’autres flics. Malcolm Fox est un de ces enquêteurs que les « vrais » policiers détestent. Il vient de faire tomber un ripou et s’est mis tout le monde à dos. Sa nouvelle mission : prouver que Jamie Breck, de la brigade criminelle, échange des photos pédophiles sur le net. A peine Fox se met-il au travail que le corps tuméfié de son beau-frère est découvert dans un chantier. Et le sergent chargé de l’enquête n’est autre que... Breck.

Une première aventure pour Malcolm Fox, qui ne décevra pas les fans de John Rébus, désormais à la retraire…

 

Ce que j'en ai pensé :

Ian Rankin nous offre ici une intrigue maîtrisée à la perfection et qui ne s’évente pas avant la fin de la lecture. Impossible de démêler les rouages complexes de cette affaire avant l’inspecteur Malcolm Fox, qui fait partie de la police des polices, les mal-aimés de leur profession car vus comme des traitres par leurs semblables, ceux sur qui ils sont chargés d’enquêter. Un personnage fort charismatique, coriace et tenace, qui va au bout des choses et ne lâche jamais le morceau, avec un humour remarquable, que j’ai grandement apprécié. Rien n’est aussi simple qu’il n’y parait et il va vite y avoir conflit d’intérêt entre son enquête sur le sergent Breck et l’enquête de celui-ci sur la mort de Vince Faulkner, le petit-ami de Jude, sœur de Malcolm. Les deux hommes vont se trouver des points communs voire s’apprécier pour finir par enquêter en duo afin de démêler le vrai du faux et répondre à toutes les questions qui se posent, toujours avec ce petit doute qui les tenaille : peuvent-ils avoir confiance l’un en l’autre ? J’ai pu noter certaines longueurs et encore une fois, les tenants et les aboutissants ne sont pas toujours simples à comprendre, certains passages apparaissant obscurs sur la fin, quand on arrive au dénouement, aux explications finales mais les personnages ont une vraie carrure qui pousse le lecteur à en savoir plus, qu’ils soient au premier ou au second plan. C’est tout un microcosme qui est représenté par l’auteur dans son ensemble : on ne s’arrête pas à l’enquête mais nous est donné à voir également la vie personnelle du héros, ses failles, ses forces, ses relations avec son entourage, etc… Elle est également bien ancrée dans l’actualité écossaise et internationale avec en toile de fonds les travaux de construction du tram à Edimbourg, la crise financière et ses conséquences sur le marché immobilier, … Une première rencontre avec l’auteur et avec le personnage de Malcolm Fox très réussie et que je renouvellerai avec plaisir.